Changement de technique pour le dosage de l’hémoglobine glyquée

Nous avons le plaisir de vous annoncer le changement de technique du dosage de l’HBA1C pour une des deux techniques de référence (recommandé par l’agence Française de diabétologie)  : technique HbA1c par électrophorèse sur CAPILLARIS 2 de chez SEBIA.

Le choix d’utiliser une technique de référence par électrophorèse a été motivé par l’importance du dosage de l’HbA1c  pour le suivi du diabète et la prévalence  des hémoglobinopathies en Guyane, dominées par la drépanocytose et l’hémoglobinose C.

L’interprétation des résultats reste identique :

Interprétation:

Selon les recommandations de l’ADA (American Diabètes Association), les patients dont les valeurs se situent entre 5,7 et 6,4% présenteraient un risque élevé de diabète.

Pour les patients diabétiques, il est conseillé de personnaliser les objectifs glycémiques, en suivant les recommandations des sociétés savantes.

Selon l’ADA: objectifs glycémiques/valeur d’HbA1c: strict <6.5% (rétinopathie diabétique); général < 7% (diabète non compliqué); moins strict < 8% (diabète compliqué)

 

Dans le cas  des hémoglobinopathies, le dosage de l’HbA1c  est naturellement lié à la concentration en HbA1 :

Il  reste  interprétable dans  les hémoglobinopathies hétérozygotes,

Seule la fréquence du dosage de l’HbA1c,  tenant  compte d’une demi-vie des hématies diminuée,  pourrait être ramenée à  deux mois au lieu des trois préconisé dans le cas général.

Il  n’est pas utilisable pour les hémoglobinopathies homozygotes et les doubles hétérozygotes (S/C)  où il doit être remplacé  par le dosage de la fructosamine.

Si cette technique permet de dépister des hémoglobinopathies méconnues, elle ne permet pas à elle seule d’en  faire le diagnostic et doit être complétée par une électrophorèse de l’hémoglobine.

En conclusion: l’utilisation de cette nouvelle technique permettra d’augmenter les performances du dosage de l’HbA1c dans le suivi du diabète et de dépister des hémoglobinopathies méconnues.

Leave a reply